C’est simple comme une lettre à la poste !

Vous trouverez ci-dessous 3 textes expliquant ce qu’est l’Art Postal. 

« Le mail art, c’est simple comme une lettre à la poste. À commencer par son fonctionnement. Prenez une enveloppe ou de quoi faire une enveloppe, un modèle standard, de format rectangulaire ou carré, recouvrez de préférence recto verso avec des couleurs et le matériel de votre choix : encre, gouache, aquarelle, feutres ou encore crayons… Illustrez gaiement d’après tout ce qui peut vous passer par la tête : la vie, l’amour, l’amitié, la poésie, l’humour… Après ça, laissez reposer quelques instants. En attendant, faites des collages, léchez vos timbres, préparez vos tampons. Ensuite, mélangez le tout avec beaucoup d’imagination, n’oubliez pas d’apposer l’adresse de votre destinataire sur votre pli, si possible assez lisiblement, c’est plus pratique. Une fois terminée, glissez votre pièce dans la première boîte aux lettres venue. Voilà le tour est joué : “Postez, c’est créer !” Ensuite, attendez quelques jours, une semaine ou deux, c’est selon. Au plus, laissez faire… Avec le temps, une réponse du même type doit normalement suivre par la poste. Dans le cas contraire, demandez conseil à votre facteur. »

(Renaud Siegmann, Mail Art : art postal, art posté, éditions Alternatives.)

En savoir plus sur l’auteur.

  *** 

  Les enveloppes illustrant ce billet sont quelques-unes des enveloppes reçues récemment et qui seront exposées à VIENNE, durant le Festival d’Art Postal.

 *** 

« L’art postal ou mail art, c’est certainement la plus belle façon de faire circuler l’art et le mettre à la portée de tous. Ce genre épistolaire a véritablement pris son essor dans les années 60 avec la création par Ray Johnson de la New-York Correspondance School of Art. Mais au 19ème siècle, on trouvait déjà de magnifiques enveloppes aquarellées. Mallarmé, lui, rédigeait de nombreux quatrains en guise d’adresses sur les enveloppes. Au chapitre des adeptes connus, on peut citer Georges Sand, Apollinaire, Manet, puis Picasso, Braque ou encore Matisse. »

Vous pourrez prolonger votre lecture en cliquant ici. Vous y trouverez également une interview  de Michel JULLIARD.

*** 

« Qu’elle soit d’hier ou d’aujourd’hui, réaliste ou romantique, sobre ou minutieusement œuvrée, l’enveloppe illustrée témoigne toujours d’une attention particulière et d’une expression généreuse de sympathie, d’amour ou d’amitié. Aussi, à l’heure des moyens de communication instantanés, sachons honorer ces artistes épistoliers qui, tels des magiciens, font surgir de notre boîte un oiseau messager au plumage chatoyant ou des cœurs de papier dans un écrin transparent. »

Ces lignes de Pierre-Stéphane PROUST sont extraites du Post-scriptum de son livre « Les plus belles enveloppes illustrées de 1750 à no jours – Scènes et tableaux »

***

Un autre moyen d’en apprendre davantage sur l’Art Postal, c’est de venir à VIENNE les 23, 24 et 25 mars où se tiendra notre Festival d’Art Postal.

Notre invité, Pierre-Stéphane PROUST animera un conférence sur l’Art Postal au fil du temps (vous lirez plus d’informations dans un article précédent)

Durant les 3 jours du Festival d’Art Postal, vous pourrez également rencontrer 8 artistes passionnés d’Art Postal :

Christiane BERTI – Sylvie GRAINDORGE – Agnès LACHARD – Evelyne LANNO – Eni LOOKA – Mariette – Eric MEYER – Ivan SIGG

A bientôt !

Gilbert FANJAT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s