28 – Michelle PARADIS

Ma rencontre avec l’art postal remonte à 2013, date à laquelle Éric Babaud, après avoir vu une de mes expositions, m’a contacté par courrier    et m’a demandé si je connaissais l’art postal.

Aussitôt je lui ai répondu par un mail art, de là, est née une amitié qui existe encore aujourd’hui, puisque nous continuons à correspondre régulièrement et que c’est lui qui m’a proposé de participer à « Une vie un arbre ».

Je peins depuis plus de trente ans et j’aime à multiplier les supports et les formats. J’ai une affinité avec le papier couché et l’encre taille douce, l’encre de chine, le brou de noix, l’essence de térébenthine pour son odeur qui me rappelle la droguerie où je suis née.

J’aime aussi les coloriages et découpages en tous genres, l’atelier est le lieu où je renoue avec mon enfance et les grands espaces.

Que dire de plus, pour moi la peinture est un exercice silencieux qui me permet de dire ce que les mots ne peuvent pas, alors en parler reste difficile, périlleux voire superflu.

On peut avoir un aperçu de mon travail sur Facebook à :

Michelle PARADIS

 

%d blogueurs aiment cette page :