Ouiza ABIDI

En grande Kabylie où je suis née, les femmes de mon village utilisaient les produits que la nature leur offrait pour fabriquer tout ce dont elles avaient besoin.

Elles recyclaient aussi les sacs en plastique qu’on leur rapportait de France pour créer des plateaux et paniers de toutes les couleurs.

J’ai hérité du savoir-faire artisanal de ces femmes qu’aucun ordinateur ne pourra jamais remplacer (mais compléter). Mon travail artistique se situe dans cette lignée. J’utilise les produits de la nature (feuilles, écorces d’arbres…) pour mes teintures végétales ainsi que tous les papiers d’emballage que je recycle. La feuille végétale comme la feuille de papier d’emballage, le papier d’offrande asiatique comme la feuille de sopalin servent de support à mes expériences d’apprentie-alchimiste.

J’aime aussi brouiller les pistes en mélangeant dans mes collages le vrai et le faux. Sous mes mains, tout devient matière, y compris la couleur, y compris les mots.

Matière à créer, à recréer (au sens de récréation)

Créer c’est transformer.

 

Quelques toiles et enveloppes d’artiste

 

Ouiza BIADI est aussi l’auteure des affiches de 2019 et 2020 :

%d blogueurs aiment cette page :