17 – Danielle FAYET

Mon plaisir d’art postal

J‘aime joindre l’image au texte

L’espace d’une carte, d’une enveloppe (qui doit inclure timbre et adresse) est un champ d’expérimentation de composition dont les règles sont rigoureuses, c’est amusant de jouer avec.

C’est pour le plaisir du destinataire, mais aussi de l’employé de la poste à Canteleu qui me vend mes timbres, qui donne des coups de tampon précautionneux, du facteur qui déchiffre nos « crabouillages » pas toujours lisibles.

Et mon plaisir d’être raccordée à une chaîne qui se déploie dans le temps des correspondances écrites et illustrées sur du papier.

Il faut reconnaître qu’Internet a multiplié les possibilités de jouer à l’art postal, en rondes, en ricochets, en amitiés, toujours !

%d blogueurs aiment cette page :